Home Internet Pourquoi il ne faut pas écouter de musique sur YouTube ?

Pourquoi il ne faut pas écouter de musique sur YouTube ?

by Co-Relooking Redaction
youtube

Vous comme moi, on s’est tous mis à écouter bim bam boum ça fait pschit et ça fait vroum, dans ma tête y a tout qui tourne, grand hit de l’année 2019 qui rejoindra le panthéon à côté de queen et autre mickael Jackson, mais savez vous qu’écouter ça sur YouTube est une très mauvaise idée ?

Encore pire que celle d’écouter cette musique de base pour vous la remettre dans la tête ? J’suis pas sûr que tout le monde soit au courant, au vu des 6 millions de vues générés par cette dernière au jour d’aujourd’hui !

Et encore, c’est pas grand chose, quand on voit les MILLIARDS générés par tant d’autre. Et je ne vais pas vous jeter la pierre, moi aussi j’utilise souvent YouTube pour écouter de la musique de grand crû …

Mais quand je veux vraiment en profiter, je préfère passer par d’autres moyens, et aujourd’hui je vais vous expliquer pourquoi !

Aujourd’hui on va parler de musique, et en particulier des différents moyens de l’écouter ! Mais d’abord, on va essayer de remettre un peu de contexte à tout ça. Aujourd’hui, on va parler principalement de deux choses : de qualité, et de bande passante.

Pour ce qui est de la qualité, vous le savez sûrement, tous les fichiers audios ne se valent pas, et ça ce n’est pas forcément une histoire de format, mais plutôt de comment sont encodés les fichiers.

Il faut savoir que le fichier audio le plus simple possible, ce n’est pas votre fichier mp3, flac ou je ne sais quoi. Non, le fichier audio le plus simple, c’est un fichier .wav.

Il est tout à fait possible que vous n’en ayez jamais rencontré, tout simplement car ces fichiers n’ont presque aucun avantage pour le grand public, leur principal défaut étant leur volume.

Les fichiers audios auxquels on est confrontés dans la vie de tous les jours sont tous compressés, ce qui permet de réduire leur poids. Et c’est une bonne chose, car ça ne sert à rien d’occuper de la place ou de la bande passante de manière inutile.

Après tout c’est déjà le cas sur les photos que vous postez sur les réseaux donc vous connaissez un peu tout ça.

Comment faire si on souhaite profiter de la meilleure qualité audio possible ?

Pour faire simple, il existe 2 catégories de compression : celles qui entrainent une perte d’informations et donc de qualité du son, et celles qui permettent de conserver l’audio tel qu’il était avant d’être compressé sans aucune perte.

On appelle ces dernières « lossless », pour « sans pertes » en Anglais.

Si on a le choix entre ces deux familles, vous vous doutez bien que c’est qu’il n’y en a pas un qui est forcément supérieur à l’autre.

Enfin je veux dire, bien sûr que si on parle de qualité, ne pas avoir de perte, c’est parfait.

Mais voilà, la qualité, ce n’est pas toujours le seul paramètre à prendre en compte.

Ben oui, sinon on ne s’amuserait pas à supprimer des données de nos fichiers audio inutilement, juste pour s’amuser. Non, si on fait ça, c’est pour plusieurs raisons, la principale étant bien sûr le volume des fichiers.

Par exemple, la compression que l’on retrouve avec un fichier mp3 fait qu’il est impossible retrouver la qualité du son original, étant donné qu’une partie des informations a été perdue lors de la compression.

Est-ce que c’est une mauvaise chose ? Et bien il semblerait que non, étant donné que ça convient à probablement des milliards de personnes qui écoutent de tels fichiers tous les jours, moi y compris ! Et est-ce que ça veut dire que le son est mauvais ? Bah pas forcément, et pour comprendre ça il faut que je vous explique encore quelques trucs là-dessus.

Déjà, quand on parle d’informations perdues, vous vous doutez bien qu’il ne s’agit pas de prendre des bouts de la musique au hasard pour ensuite les virer, même si il faut dire que vu ce que sortent certains artistes, ça pourrait pas mal arranger leur son !

Non, ici il va en fait s’agir de supprimer les parties du fichier audio qui vont être jugées inutiles. Par-là, j’entends les parties qui vont le moins dégrader l’écoute de l’audio.

Et pour déterminer ça, les algorithmes de compressions se basent sur des études de l’oreille humaine mais aussi du traitement que fait notre cerveau lorsque l’on écoute quelque chose, car il se trouve qu’il y a pas mal de choses qui sont en quelque sorte « ignorées » lors du traitement des sons que l’on entend.

On peut alors en effet se demander s’il est vraiment nécessaire de garder ces parties du son dans le fichier.

Et c’est exactement ce qui est fait lors de la compression de l’audio.

Je vais vous donner un exemple évident pour vous montrer que ça n’est pas forcément une mauvaise idée de virer des parties du son.

Vous savez sûrement que l’oreille humaine n’est pas capable d’entendre en gros en dessous de 20Hz, soit les infrasons, ni au-dessus de 20KHz, ici les ultrasons.

Il serait alors totalement inutile de stocker ces bandes au moment de l’enregistrement du son, vous êtes d’accord ? Et bien là l’idée c’est de se dire à peu près la même chose sauf qu’on se basera surtout sur la perception que l’on a de la musique ou du son de manière générale suite aux traitements que va faire notre cerveau.

En revanche, l’utilisation de fichier sans pertes est indispensable tant que le fichier doit encore être traité ! Imaginez qu’une partie du son tel qu’il est en ce moment soit inutile car imperceptible car « masquée » par une autre partie du son.

Si on vire la première partie pour gagner de la place, mais qu’après coup on vire la seconde qui la masquait, bah on ne retrouve pas la première alors qu’elle aurait été pertinente ! Bon alors c’est très imagé hein, en réalité c’est pas si simple, mais vous comprenez l’idée !

Il existe tout un tas d’algorithmes différent qui ne vont pas traiter ça de la même manière, certains seront forcément plus efficaces que d’autres, même s’il n’est pas toujours facile de généraliser.

Selon qu’il s’agisse de musique, de l’audio d’un film, ou bien de l’enregistrement d’une conversation, vous vous doutez bien que les critères ne sont pas les mêmes.

Mais ça n’empêche qu’aujourd’hui on dispose d’algorithmes de compression très polyvalents et efficaces.

Pourtant, il faut aussi savoir que tous les mp3 ne se valent pas, et je dis ça pour le mp3 mais c’est valide pour tous les fichiers compressés avec perte !

Vous avez peut-être déjà entendu parler de bitrate ? Il s’agit du débit de données, mesuré en kb/s. Concrètement, au moment de la compression, on va indiquer à quel point on va permettre la perte d’informations, ou plutôt combien d’informations on souhaite garder.

Un flux audio de 128kbps va retenir moins d’informations qu’un flux de 320kbps. Autrement dit, le flux de 128kbps aura subi nettement plus de pertes. En revanche, il est 2 fois et demie plus léger, ce qui est très loin d’être négligeable.

C’est pourquoi avant 2011, le bitrate maximal que l’on pouvait trouver sur YouTube était justement 128kbps. Et encore, c’était uniquement pour les vidéos en haute définition. Car oui, il faut savoir que quand vous changez la définition de la vidéo que vous regardez sur YouTube, vous changez aussi la qualité du son qui va vous être transmis !

Depuis cette époque, les qualités ont toutes évolué plusieurs fois pour arriver aujourd’hui à 192kbps pour toutes les vidéos à partir du 720p.

Enfin je dis toutes, mais en fait c’est pas vrai, car si vous regardez vos vidéos en 240p, bah déjà courage à vous, mais sachez qu’en plus de saigner des yeux, vos oreilles sont elles aussi maltraitées avec un bitrate de 64kbps, inchangé depuis toujours !

Mais pourquoi vous infliger ça ? Et bien tout simplement car chez YouTube, ils sont malins, ils se sont dit que si vous regardez vos vidéos en 240p, ce n’est pas parce que vous aimez les gros carrés mais bien parce que vous avez une connexion qui vous ferait regretter la bonne vielle 3g !

Et dans ce cas, mieux vaut avoir un son mauvais que pas de son du tout ou bien qu’un son qui coupe toutes les 2 secondes pour charger un peu ! Disons que c’est mieux que rien, et quand on en arrive à regarder des vidéos en 240p, n’y a pas de petites économies.

Bon, c’est bien beau tout ça, mais est-ce que c’est si important que ça ?

youtube dac

Et bien ça va en fait dépendre de plusieurs éléments. Il faut voir ça un peu comme une chaîne, où tous les maillons ont leur importance.

La source du son n’est que le premier maillon, après cette dernière on va trouver l’électronique chargée de générer le signal électrique que l’on appelle le DAC, ensuite on a l’amplificateur, et enfin le dernier maillon, vos écouteurs ou vos enceintes.

Tous ces éléments vont forcément introduire une certaine déformation, mais au plus cette déformation est faible, au plus le son sera fidèle.

D’ailleurs ce mot n’est pas choisi au hasard, vous avez sûrement entendu le mot “Hi-Fi”, et bien il signifie en fait “High Fidelity”, ou haute-fidélité en Français ! Derrière ça on peut ajouter vos oreilles, car oui si vous avez les oreilles défoncées à force d’aller en boite tous les weekends sans protections auditives bah vous pouvez avoir les meilleurs haut-parleurs du monde, ça ne changera pas grand-chose pour vous !

Enfin, on peut aussi ajouter l’environnement. Car si vous voulez profiter au max de votre musique mais qu’à côté il y a Roger qui est en train de chasser les taupes au marteau piqueur, bah ça risque de pas être super génial !

Voilà, ça c’est pour mes conseils si vous souhaitez profiter au mieux de votre musique.

Mais maintenant il reste encore quelques éléments dont on n’a pas parlé.

Premièrement, est-ce que c’est vraiment un problème ? Qu’est-ce que ça vaut le

192kbps que l’on trouve sur YouTube ? Est-ce que c’est si mauvais que ça ?

Et bien oui et non.

Déjà il faut bien garder une chose en tête, c’est que ce bitrate, c’est celui du flux que Youtube vous envoie.

Mais le son de la vidéo que le gars a uploadé à l’origine est tout moisi, c’est pas YouTube qui va arranger les choses ! De la même manière que prendre un mp3 pour en faire un flac, bah ça va marcher dans le sens où le fichier pourra être créé mais ça ne va absolument pas améliorer la qualité du truc !

Différence entre un son 192kbps et un fichier compressé sans perte

Il est tout de même possible de faire la différence entre un son en 192kbps et un fichier compressé sans pertes. Mais est-ce que c’est un problème ?

Comme je l’ai dit plus tôt, si vous voulez profiter au maximum de votre musique, il faut que tous les maillons de la chaîne soient bons.

youtube dac

Mais est-ce que ça veut dire que tout le monde doit se précipiter pour aller acheter de l’équipement audio de super qualité ? Et bien je ne pense pas ! C’est un équilibre que chacun doit trouver entre qualité d’écoute et confort d’utilisation.

Bon et le prix aussi, car faut dire que ça peut vite représenter un certain budget tout ça.

Par exemple, je parlais tout à l’heure des DAC et des amplis, ben pour une utilisation portable vous êtes un peu bloqués avec ceux présents dans votre téléphone ! Alors est-ce que vous voulez prendre la peine d’utiliser un boitier externe juste pour ça ? Sans parler du fait qu’il va falloir pas mal de stockage pour tous ces fichiers flac !

Tout ça pour écouter de la musique dans la rue ou sur la route où il y a de toutes façons plein de bruits parasite, je ne suis pas sûr que ça soit WORTH IT.

Néanmoins, sachez quand même que la plupart des services de streaming audio eux sont à 320kbps, voit encore plus pour Tidal par exemple, donc y a moyen d’améliorer la qualité de ce que vous écoutez sans forcément vous trimballer des vinyles ainsi qu’un tourne disque dans la rue ! Car vous allez vite vous ruiner…

Et ça c’est sans même parler du fait que tout le monde n’a pas les oreilles suffisamment aiguisées pour distinguer la différence entre un fichier compressé avec un bon bitrate et un fichier compressé sans pertes, vous pouvez faire des tests en ligne pour voir ce qu’il en est pour vous !

Les résultats varient d’une personne à l’autre, mais aussi chez une même personne en fonction du matériel utilisé ! Vous verrez alors si ça peut éventuellement valoir le coup de passer à des fichiers d’une meilleur qualité ou pas.

Un dernier paramètre : c’est la bande passante

youtube dac bande passante

Speedtest by Ookla

Le problème d’écouter ses musiques sur YouTube, c’est que ça en utilise pas mal, et de manière doublement inutile.

Premièrement, si vous écoutez la musique plusieurs fois, à moins de ne jamais quitter la page, il faudra recharger toute la vidéo dans son intégralité.

Ça peut paraître bête à dire, mais je sais que pas mal de gens ne font pas le lien, mais quand vous regardez quelque chose sur internet, que ça soit une photo, une vidéo ou de la musique, ce contenu est téléchargé intégralement sur votre ordinateur afin de vous être affiché.

Si vous écoutez un album 3 fois de suite, bah concrètement c’est comme si vous l’aviez téléchargé 3 fois. La solution à ça c’est de stocker tout simplement sur votre téléphone les musiques ou albums que vous aimez bien.

On peut se dire que c’est pénible car faut passer par un ordinateur ou je sais pas quoi, mais la plupart des services de streaming audio permettent de faire ça, avec ce qu’ils appellent le mode hors ligne.

D’ailleurs c’est un autre point positif à faire ça, vous ne dépendez plus d’internet pour écouter votre musique. Et aussi ça utilise moins de batterie.

Bref, c’est tout bénef.

Le second point, c’est que YouTube, c’est fait pour regarder des vidéos. Pas pour écouter de la musique. Ce que ça veut dire, c’est que même si vous écoutez une musique et que la vidéo ne vous intéresse pas, bah elle est quand même téléchargée totalement, et ça à chaque fois que vous écoutez la musique ! C’est un gros gâchis, vous ne trouvez pas ?

Que ce soit du côté des données mobiles, de votre batterie, ou encore de l’empreinte carbone ! Et ouais tout ça ça rentre en compte, et en vrai le dernier point devient de plus en plus important, mais c’est trop vaste pour être détaillé ici donc dites moi si ça vous botte pour un prochain sujet !

Sur téléphone, si vous avez YouTube premium et que vous avez activé la lecture en arrière-plan, l’appli ne télécharger que l’audio pour justement économiser de la bande passante et de la batterie.

Mais si non, il téléchargera tout ! Sinon il existe Youtube Music qui permettra de ne charger que le son, un peu comme Spotify et autres consorts, et vous pourrez enfin écoutez, arrête de rager sans détruire des arbres pour rien ! Elle est pas belle la vie ?

Et si vous êtes sur un ordinateur et que vous ne voulez vraiment pas vous passer de

YouTube pour votre musique, sachez qu’il existe une extension qui sert justement à désactiver la vidéo afin de ne charger que l’audio… C’est loin d’être idéal mais c’est quand même mieux que rien !

Pour finir

Et vous alors, est-ce que vous utilisez souvent YouTube pour écouter de la musique ?

Et bien dites moi ça dans les commentaires et surtout lesquels en particulier, même si je sais que beaucoup se sont remis à écouter Mariah Carrey !

Et d’ailleurs, c’est laquelle votre plateforme préférée pour ça ? Youtube Music, Spotify, Deezer..

J’espère en tout cas que l’article vous aura plu, même si c’est trop long ! N’hésitez pas non plus à partager cet article pour que les gens qui écoutent Aya Nakmura sur Youtube en 240p pour qu’ils arrêtent de faire ça !

Bon après vous choisissez lequel des deux points est problématique, ça c’est plus mon souci !

You may also like

Leave a Comment

© Co-Reloking Tech 2022. All Rights Reserved